Lettre de Vincent Auriol, président de la République française, au président Dumarsais Estimé à l'occasion de l'exposition internationale de Port-au-Prince

Vincent Auriol et Dumarsais Estimé

Paris, ce 2 février 1950

Cher et Grand Ami,

        Je suis heureux que votre belle commémoration du deuxième centenaire de Port-au-Prince donne à Monsieur Gaston Monnerville Président du Conseil de la République, l'occasion de porter à la Nation haïtienne le message d'amitié de la France et de l'Union française. Il vous dira notre joie de participer à cette éclatante manifestation, notre désir de resserrer nos liens avec votre peuple auquel nous unit déjà un passé si cher à nos cœurs, et enfin notre volonté de travailler avec vous ainsi qu'avec tous les peuples libres à la réalisation de notre Idéal commun de Paix, de progrès social, de Fraternité humaine. Je vous prie, Cher et Grand Ami, de bien vouloir agréer, avec l'assurance de ma très haute considération, l'expression de ma très sincère amitié.

(S) Vincent Auriol


Source : Bicentenaire de la fondation de Port-au-Prince (1749-1949) publié par Dr Augustin Mathurin en 1975

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires