Acte de l'indépendance du Mexique de 1821

Acte de l'Indépendance de l'Empire mexicain, proclamée par sa Junte souveraine réunie dans sa capitale le 28 septembre 1821

La nation mexicaine, qui pendant trois cents ans, n'a eu ni volonté propre ni libre usage de sa voix, sort aujourd'hui de l'oppression dans laquelle elle a vécu.

Les efforts héroïques de ses fils ont été récompensés et voici aboutie l'entreprise éternellement mémorable qu'un génie supérieur à toute admiration et éloge, pour l'amour et la gloire de sa patrie, commença à Iguala, poursuivit et mena à terme, écartant des obstacles presque insurmontables. 

Est ainsi restituée chaque partie du Septentrion à l'exercice desquelles des droits furent donnés par l'auteur de la nature, et reconnaissant aux nations civilisées de la terre comme inaliénable et sacrée la liberté de se constituer de la façon qui convienne le mieux à leur bonheur, et par des représentants aptes à manifester sa volonté et ses desseins, commence à faire usage de dons si précieux et déclare solennellement, par le biais de la Junte Suprême de l'empire, qu'elle est une nation souveraine et indépendante de la vieille Espagne avec laquelle elle n'aura dorénavant d'autre lien que celui d'une amitié étroite dans les termes prescrits par les traités ; qu'elle établira d'amicales relations avec les autres puissances, exécutant les mêmes actes que peuvent et sont en droit d’exécuter les autres nations souveraines ; qu'elle se constituera conformément à ce que le premier chef de l'armée impériale des Trois Garanties établit sagement dans le plan d'Iguala et lors du traité de Córdoba ; et enfin qu'elle soutiendra, de toutes ses forces et (si nécessaire) par le sacrifice des biens et des vies de ses individus, cette déclaration faite en la capitale de l'empire le 28 septembre 1821, premier de l'indépendance mexicaine.

1. Agustín de Iturbide. 2. Antonio Obispo de la Puebla. 3. Lugar de la firma de O’ Donojú. 4. Manuel de la Bárcena. 5. Matías Monteagudo. 6. José Yánez. 7. Licenciado Juan Francisco de Azcárate. 8. Juan José Espinosa de los Monteros. 9. José María Fagoaga. 10. José Miguel Guridi y Alcocer. 11. El Marqués de Salvatierra. 12. El Conde de Casa de Heras Soto. 13. Juan Bautista Lobo. 14. Francisco Manuel Sánchez de Tagle. 15. Antonio de Gama y Córdoba. 16. José Manuel Sartorio. 17. Manuel Velásquez de León. 18. Manuel Montes Argüelles. 19. Manuel de la Sota Riva. 20. El Marqués de San Juan de Rayas. 21. José Ignacio García Illueca. 22. José María de Bustamante. 23. José María Cervantes y Velasco. 24. Juan Cervantes y Padilla. 25. José Manuel Velásquez de la Cadena. 26. Juan de Horbegoso. 27. Nicolás Campero. 28. El Conde de Jala y de Regla. 29. José María de Echevers y Valdivieso. 30. Manuel Martínez Mansilla. 31. Juan Bautista Raz y Guzmán. 32. José María de Jaúregui. 33. José Rafael Suarez Pereda. 34. Anastasio Bustamante. 35. Isidro Ignacio de Icaza. 36. Juan José Espinosa de los Monteros


Le document original en espagnol



Enregistrer un commentaire

0 Commentaires