Le capitaine-général français Rochambeau propose de donner un cheval à Capois La Mort pour son combat héroïque à Vertières



                   Au quartier général du Cap, le 30 Brumaire,                    an douze de la République française

J. BOYÉ, général de brigade, chef de l'Etat major de l'Armée, au Général en chef DESSALINES, commandant l'Armée indigène.

GÉNÉRAL,

    J'ai communiqué de suite au général Rochambeau la lettre que vous m'avez adressée relativement à un cheval que vous désirez; je vous transmets sa réponse écrite de sa main au bas de votre propre lettre.

    Le général Rochambeau désirerait de connaitre quel est celui de vos officiers généraux qui a attaqué le premier Vertiere; il lui destine aussi un beau cheval, parce qu'il aime les braves gens.

    Vous recevrez ce soir les prisonniers que vous avez réclamés.

    J'ai l'honneur de vous saluer,

                                  Signé, BOYÉ

                 Pour copie conforme

    Le général en chef, DESSALINES.



A lire également : L'acte de capitulation de l'Armée française en Haïti

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires