Serment au drapeau instauré par le président François Duvalier en 1964


Je jure devant Dieu et devant la Nation

D'en être le gardien intraitable et farouche

Qu'il flotte désormais dans l'azur

Pour rappeler à tous les Haïtiens

Les prouesses de nos sublimes martyrs

Qui se sont immortalisés,

Sous les boulets  et la mitraille.

Sur la Butte Charrier, à Vertières

Dans la Crete-à-Pierrot

Pour nous créer une Patrie

Où le nègre haïtien  

Se sent souverain et libre.

Source : Le Glaunec Jean-Pierre, L'armée indigène, la défaite de Napoléon en Haiti, Lux Editeur, p. 189, 2014

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires