Arrêté de 1845 du président Jean-Louis Pierrot transférant la capitale d'Haïti de Port-au-Prince au Cap-Haïtien


ARRÊTÉ

Jean-Louis PIERROT, Président d'Haïti


        Considérant que, dans les circonstances où se trouve le pays, tous les efforts du gouvernement doivent tendre au rétablissement  de l'unité du territoire, et que c'est dans cette pensée que le Chef de l'État a cru devoir, jusqu'à décision contraire, fixer sa résidence au Cap-Haïtien.

                    A ARRÊTÉ et ARRÊTE ce qui suit :

                    Le siège, tant du Conseil des Secrétaires d'État que du Conseil d'État, est transféré au Cap-Haïtien.

                    Donné au Palais national du Cap-Haïtien, le 1er novembre 1845

                                                       LOUIS

                                                Par le Président

Le Secrétaire d'État de la guerre, de la marine et des relations extérieures, président du Conseil,

                                                                                        HIPPOLYTE



Source : Le Moniteur haïtien du 8 novembre 1845

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires